FR
  • English
  • Italiano
  • Deutsch

Lacets blancs

Le lacet blanc s'adapte à tous les types de chaussures. Souvent sales et abimés, remplacer vos anciens lacets blancs par des lacets neuf est idéal pour redonner vie à vos anciennes baskets.

Les lacets existent depuis de nombreuses décennies avant notre ère. Au cours de l’histoire, ils se déclinaient sous différents matériaux et coloris. Parmi les plus répandus, il y a le chanvre, le cuir et le coton. Au fil des années, la production de fibres synthétiques a progressé. Les lacets en polyester et en nylon ont vu le jour. Par ailleurs, afin de mettre vos chaussures en valeur, il n’y a rien de plus esthétique que les lacets blancs.

L’histoire des lacets blancs

À vrai dire, il est difficile de retracer l’historique exact des lacets. Les données sont peu nombreuses et rares. Cela dit, selon plusieurs sources, le premier lacet date entre 3 350 et 3 100 av J-C. À cette époque, les lacets étaient en ficelles d'écorce. Un peu plus tard, ce sont les Étrusques et les Romains qui ont utilisé les lacets. Toujours selon les écrits, les cordonniers se servaient de chutes de cuir pour en faire des lacets. Puis à partir du 12e siècle que la fabrication de cet accessoire s’est améliorée. Ce n’est qu’à partir du 14e siècle que les fabricants de chaussures proposent des chaussures déjà garnies de cordons. C’est comme cela que les lacets ont été nommés à l’époque. Petit à petit, les aglets font leur apparition. Ce sont des éléments que l’on met en bout de lacet. Ils étaient faits à partir de l’étain. Aujourd’hui, les plus populaires sont les aglets en plastique. La fin du 18e siècle a marqué le début de l’industrialisation du lacet grâce à l’invention de Harvey Kennedy. Depuis, cet accessoire s’est complètement démocratisé en termes de couleurs que d’utilisation. À ce jour, le lacet n’est plus qu’un simple accessoire pour adapter les chaussures à la taille de vos pieds, mais il devient un véritable accessoire de mode. Effectivement, désormais, le lacet peut être court ou long, et personnalisable selon vos envies.

Les différents types de lacets blancs

Au même titre que les semelles, les lacets sont une des composantes principales d’une chaussure. Lorsque vos lacets sont ternes, il convient de les changer. Leur couleur est un élément indispensable à considérer pour redonner vie à vos souliers. Les lacets blancs sont des accessoires de mode qui existent depuis des siècles. Ils ont été conçus de prime abord afin d’attacher les chaussures. Sa couleur fait tout son charme. Il se décline sous diverses formes : plats et larges, ronds et fin ou ronds et épais. Quoi qu’il en soit, ils ont tous les mêmes rôles. Toutefois, on distingue cinq grands types de lacets blancs :

Les cordelets

Les lacets cordelets sont utilisés sur la plupart des chaussures. Ils sont de forme ronde et fabriquée à base de coton tressé. Ce sont les types de lacets les plus répandus. Plutôt épais, ils sont particulièrement robustes et résistants. Leur diamètre de taille moyenne leur permet de passer avec n’importe quelle paire de chaussures aussi bien des chaussures de ville que des chaussures en toile.

Les lacets ronds

Les lacets ronds, comme l’indique son nom, sont des lacets de diamètre fin. À l’extrémité de ces lacets, vous remarquerez des embouts, en plastique ou en métal, afin de faciliter l’entrée du lacet dans les trous réservés. Généralement fabriqué à base de coton, ce type de lacet existe sous deux variantes :

les lacets ronds cirés : ces cordons sont très fins et recouverts d’une fine couche de résine. Cela permet au lacet d’être plus solide et brillant. En raison de leurs diamètres, cette variante est idéale pour les chaussures de type chaussure de ville ;

les lacets ronds fins : ils ont les mêmes caractéristiques que les lacets ronds cirés, par contre, ils ne sont pas recouverts de résine et leur diamètre est très petit. Aussi, il s’adapte facilement aussi bien aux chaussures de ville qu’aux bottes à lacets.

Les lacets plats

Comme l’indique son nom, les lacets plats sont des lacets avec une surface plate d’une largeur d’environ 8 mm. Toujours conçu à base de coton, ce sont généralement des lacets pour basket. Ce type de lacet existe en une variante, les lacets extralarges. Très larges, ils ne sont pas adaptés sur tout type de chaussures.

Les lacets élastiques

Ce type de lacet se distingue des autres types par la matière qui le compose et par sa technique de fermeture. En effet, il est doté d’un système de serrage pour un maximum de confort. C’est ce qui fait qu’il est surtout adapté aux chaussures de sport. Pratiques, ces lacets sont aussi bien adaptés aux enfants qu’aux adultes. Ils peuvent être attachés avec une seule main.

Les lacets pour chaussures de foot

Ce type de lacet est destiné aux chaussures de foot. Ce sont des cordelettes à la fois très résistantes et souples. Ils sont conçus à base de matières synthétiques. Aussi, ils sont surtout adaptés aux activités en extérieur.

Pour quels types de chaussures ?

S’il y a bien un accessoire auquel on ne prête souvent pas beaucoup d’attention, ce sont bien les lacets. Pourtant de base, ils participent à l’élégance des souliers, masculins ou féminins. C’est la raison pour laquelle vous devez bien sélectionner la couleur et le type de vos cordelettes. C’est essentiel pour avoir un look parfait. Effectivement, il existe un type de lacets adapté à type de soulier.

Les lacets plats : les variantes épaisses sont surtout adaptées aux baskets, aux converses et aux sneakers. Mais ils peuvent aussi être portés sur une Air Jordan ou sur une Stan Smith pour être classe en toute occasion. Quant aux variantes fines, elles sont adaptées sur toutes les chaussures décontractées de type toile ;

les lacets ronds : les modèles cirés sont utilisés sur les souliers en daim ou en cuir. Les fins s’adaptent aux chaussures de ville et aux bottes à lacet ;

les lacets cordelets : ce type de lacets peut être utilisé sur un grand nombre de chaussures Timberland ou Kickers ;

les lacets élastiques peuvent être également utilisés sur des baskets.

Toutefois, pour être plus sûr de choisir le lacet adapté à votre soulier, il est essentiel de vérifier la longueur de celui-ci. En effet, il existe aujourd’hui différentes longueurs de lacets : courts environ 60 cm, longs environ 130 cm et extralongs environ 160 cm.

Les lacets blancs pour quelles occasions ?

Afin d’adopter un look élégant et unique lors d’un événement professionnel, il vous est désormais possible d’assortir vos lacets à votre style vestimentaire. Ainsi, pour les grandes occasions, vous pouvez très bien opter pour des lacets ronds cirés. Pour une parfaite harmonie, faites attention aux associations de couleurs. Les lacets plats sont parfaits pour n’importe quelle occasion et quelle que soit la combinaison. Quant au choix de la couleur, le lacet blanc tout comme le lacet noir ou marron s’adapte aisément à toutes les tenues. Il peut rehausser le style de votre smoking dans les grandes soirées

Pourquoi remplacer ses vieux lacets ?

Ces dernières années, le lacet devient un incontournable dans le monde de la mode. En effet, presque toutes les chaussures se ferment grâce à un système de laçage. Certes, avec le temps, les lacets peuvent se ternir. D’où la nécessité de les remplacer. En optant pour un lacet blanc, vous apportez une touche de glamour à votre tenue. C’est un grand classique indémodable. Mais vous pouvez tout aussi bien flasher sur des lacets en couleurs histoire de changer. Cela vous permet de rajouter un brin d’originalité à votre look. Toutefois, pour préserver cette couleur assez longtemps, il convient de bien l’entretenir. Très délicats, ils peuvent se tacher facilement. Pour les blanchir, il existe de nombreuses astuces pratiques et simples que vous pouvez réaliser chez vous. Vous pouvez par exemple utiliser soit de l’eau de Javel, du bicarbonate de soude, du liquide vaisselle ou encore le mélange d’eau bouillante et citron. Il vous suffit de duper vos lacets dans le mélange quelques minutes et de bien les rincer.

Livraison offerte dès 4 paires
5 paires achetés = 1 paire offerte *